La colonne est composée de 33 vertèbres, de disques intervertébraux, de muscles et de ligaments. Les disques intervertébraux jouent un rôle de points d’appui pour le mouvement et d’amortisseurs pour les vertèbres. Quand vous sautez, quand vous vous tenez mal… ou simplement quand vous êtes assis, vos disques intervertébraux se compressent afin de protéger vos vertèbres, en absorbant le choc ou la surpression.
Comment cela fonctionne ?

Le disque intervertébral est composé d’un anneau fibreux externe et d’un noyau gélatineux. Ce noyau, fait de plus de 90% d’eau, engendre une pression hydrique interne. Cette pression hydrique varie en fonction du positionnement des vertèbres, donc de la position que l’on adopte et des mouvements effectués.
Au fur et à mesure de la journée, en fonction de votre position, cette pression hydrique vide le noyau de son eau, ce qui diminue son pouvoir amortissant

Heureusement, le noyau se recharge en eau grâce à la présence de cellules hydrophiles (attirant l’eau) qui le réhydratent quand la pression diminue en position allongée la nuit.

La position assise prolongée non dynamique a des effets négatifs sur la posture et peut engendrer des troubles sur le squelette et sur les muscles mais elle augmente les risques d’apparition de nombreux problèmes de santé tels que :

⦁ Des maladies cardio-vasculaires, hypertension artérielle, …
⦁ Un ralentissement de la circulation sanguine privant le corps de son apport correct en oxygène et donc du bon fonctionnement des cellules.
⦁ Une augmentation du poids corporel, avec un risque accru de diabète de type 2
⦁ Une augmentation du risque de cancer du côlon, de la prostate, du sein…
⦁ Des conséquences négatives sur le cerveau qui reçoit moins d’oxygène
⦁ Des problèmes hépatiques et rénaux
⦁ ……..

Des études montrent que si, en position debout, la pression entre la 3è et 4è vertèbre lombaire correspond à un indice 100, la pression peut monter à un indice 200 en mauvaise position assise. Et chaque journée passée en position assise reproduit les mêmes contraintes ce qui à la longue peut avoir un impact négatif sur votre santé.

Pourquoi adopter une assise dynamique avec NOA pour votre dos ?

L’assise dynamique que procure le coussin NOA stimule les muscles érecteurs de la colonne, ce qui diminue la pression sur les disques intervertébraux. Il leur permet ainsi d’assurer plus longtemps leur rôle d’amortisseur. Il permet aussi de mieux vasculariser toute cette zone du corps. Il favorise donc le transport de l’oxygène dans le sang, indispensable au bon fonctionnement des muscles du dos. Cette meilleure vascularisation permet également de nourrir les disques intervertébraux. En outre, adopter une assise dynamique avec le coussin NOA vous aidera à prendre conscience de la position de votre dos. Il vous permettra de retrouver une position assise saine respectant les trois courbures morphologiques du dos et du cou.

Pourquoi adopter une assise dynamique avec Noa pour votre santé ?
Au-delà de ça, l’assise dynamique que procure le coussin NOA permet au corps de ne pas entrer en léthargie. Maintenir une posture correcte en étant assis requiert un certain effort que nous sommes incapables de maintenir sur la durée. Nous devons nous repositionner sans cesse afin d’éviter une position qui devient néfaste pour notre santé. En position assise, la colonne n’a plus ses trois courbures naturelles, le bassin bascule spontanément vers l’arrière, les disques sont pincés vers l’avant, le noyau dérape vers l’arrières, les viscères et les vaisseaux sont comprimés. Même s’ils semblent minimes, le coussin permet des exercices de maintien et de compensation grâce aux mouvements qu’il engendre. Ces mouvements imperceptibles obligent vos muscles à travailler pendant toutes les heures passées assis. Ce faisant, le coussin renforcera, entre autres, la musculature de votre dos, un moyen efficace pour empêcher les maux de dos et pour améliorer le fonctionnement des organes. Votre santé globale s’en trouvera améliorée.